Président: Éric Gagnon Poulin

Éric Gagnon Poulin est chercheur invité à l’Université de la Caroline du Nord – Chapel Hill. Détenteur d’un doctorat en anthropologie de l’Université Laval, il se spécialise en anthropologie économique. Il s’intéresse à la pauvreté, à l’exclusion sociale, au marché de l'emploi, au développement durable, ainsi qu’à la résistance au Québec et en Amérique latine. Ses recherches portent notamment sur les discours entourant la pauvreté, sur le néolibéralisme et les transformations de l’État providence. Son projet actuel s’attarde plus particulièrement aux liens entre les mesures d’employabilité, la précarisation du marché de l’emploi et la pauvreté systémique.

cascapres(a)gmail.com

 

Président élue: Emma Varley 

Emma Varley est professeure agrégée en anthropologie à l’Université Brandon, professeure associée au département d’archéologie et d’anthropologie de l’Université de la Saskatchewan, ainsi que professeure associée et conseillère-cadre en recherche qualitative sur la santé de la mère et du nouveau-né au Centre for Global Public Health de l’Université du Manitoba. À titre d’anthropologue médicale spécialisée en ethnographie hospitalière, elle mène des travaux de recherche sur la part de responsabilités qu’occupent la mauvaise gestion et les mauvaises pratiques médicales dans les préjudices et décès maternels, les impacts des conflits et des désastres naturels sur les services obstétriques et l’usage des médicaments comme tactique de guerre. Elle a œuvré en tant qu’experte technique et consultante lors d’interventions gouvernementales et non gouvernementales en Asie du Sud, entre autres dans le cadre du programme Pour une maternité sans danger et de l’Initiative mondiale d’éradication de la poliomyélite. 

cascapreselectelu(a)gmail.com 

 

Présidente sortante: Mary-Lee Mulholland

Mary-Lee Mulholland est professeure agrégée en anthropologie à l'Université Mount Royal. Une grande partie de ses recherches ont porté sur la production, les représentations et la remise en question des concepts de race, du genre, de la sexualité et des classes sociales dans diverses formes de culture populaire latino-américaines, notamment à travers la musique salsa et les ensembles mariachis. Elle a également travaillé comme anthropologue appliquée pour des organismes gouvernementaux et non gouvernementaux sur les politiques relatives à la diversité, au multiculturalisme, à la lutte contre le racisme et à l'intégration de nouveaux arrivants. Ses recherches actuelles portent sur l'analyse du genre dans l’autodéfense et les arts martiaux.

cascapastpressort(a)gmail.com

 

Secrétaire: Deidre Rose

Deidre Rose est chargée de cours à temps partiel à l’Université de Guelph. Elle détient un doctorat en anthropologie sociale de l’Université de Toronto (2005). Ses recherches doctorales portaient sur le théâtre populaire, la sensibilisation au VIH/SIDA et la prévention de celui-ci en Dominique. Des articles rédigés à partir de ses travaux ont été publiés dans le Journal of American Folklore et New Proposals. Plus récemment, ses intérêts de recherche se sont tournés vers la privatisation des universités, le néolibéralisme et la situation critique des travailleurs précaires, surtout ceux en milieu universitaire.

seccascasec(a)gmail.com

 

Membre active francophone: Olivia Roy-Malo 

Olivia Roy-Malo est doctorante en anthropologie à l’Université Laval et en sciences de l’éducation à l’Université de Paris. S’intéressant à la situation des écoles primaires en milieu rural au Québec, ses recherches sont à la croisée de l’anthropologie de l’éducation, de l’anthropologie politique et des études sur la ruralité. Récipiendaire d’une bourse d’étude doctorale Joseph‑Armand‑Bombardier (Conseil de recherches en sciences humaines – CRSH), elle documente, au travers de la mise en œuvre de projets pédagogiques différents, les formes d’engagement et de mobilisation sociale au sein et autour de l’institution scolaire depuis une perspective d’économie politique. Sa maîtrise avait exploré ces enjeux relativement aux questions de conservation environnementale. Olivia a publié des articles scientifiques et plusieurs chapitres de livres. Elle a aussi collaboré de près à la rédaction d’un ouvrage collectif (D’espoir et d’environnement? Nouvelles ruralités et mise en valeur de la nature au Bas-Saint-Laurent (sous la direction de S. Doyon) et elle a participé à des congrès internationaux et nationaux. En plus de ses activités universitaires, elle crée des productions artistiques et théâtrales.

cascamembreactiffr(a)gmail.com

 

Membre actif anglophone: Maggie Cummings

Maggie Cummings travail au département d'anthropologie de l'Université de Toronto, Scarborough (UTSC). À Vanuatu, elle a effectué des travaux de terrain sur le genre, la modernité et le changement social chez les jeunes de Port Vila et auprès des travailleurs agricoles migrants de retour. Ses intérêts de recherche se sont récemment élargis pour inclure l'ethnographie des médias sociaux et l'anthropologie de l'éducation, au Vanuatu et au-delà.

cascaenmemberatlarge(a)gmail.com

 

Trésorier: Daniel Tubb (entrera en paste le 1er novembre 2021)

Daniel Tubb est professeur agrégé en anthropologie à l’Université du Nouveau-Brunswick à Fredericton, Canada, et professeur-chercheur associé au département de sociologie et d’anthropologie de l’Université Carleton à Ottawa. Il est l’auteur de l’ouvrage Shifting Livelihoods Gold Mining and Subsistence in the Chocó, Colombia, et ses travaux actuels portent sur les plantations d’huile de palme, les changements agraires et les répercussions de la guerre sur l’environnement en Colombie, ainsi que sur les conséquences des premières phases de projets sur les ressources naturelles au Canada. 

 

cascatreas(a)gmail.com

 

Trésorier sortant: Thomas (Tad) McIlwraith

Je suis anthropologue culturel à l’Université de Guelph. En Colombie-Britannique, je travaille avec des communautés autochtones et d’autres acteurs afin de documenter le territoire, de comprendre les pratiques de récolte d’aliments et de ressources, ainsi que d’aider les Aînés et leurs familles à préparer leurs récits de vie. Dans le cadre de mes travaux, je porte une attention particulière à réfléchir aux attitudes et aux préjugés qui soutiennent les projets d’anthropologie-conseil, comme les études sur l’utilisation et l’occupation traditionnelles des terres. J’ai récemment collaboré avec l’Association des camps du Canada sur des enjeux liés à l’appropriation culturelle durant les camps d’été pour enfants. 

 

cascatreas(a)gmail.com

 

 

Responsable des communications / Webmestre: Alex Oeher

Biographie à venir.

cascacomms(a)gmail.com

 

© 2021 Canadian Anthropology Society CASCA - Tous droits réservés
Site Web par POPcliQ

Mailing Address

CASCA c/o Karli Whitmore
125 rue Jean de la Londe, #301
Baie d'Urfé, QC, H9X 3T8