PamPamela Downe (récipiendaire 2011) est parmi les intellectuelles canadiennes les plus renommées en ce qui a trait à l'étude de la violence vécue par les filles et jeunes femmes, du VIH/sida et de la maternité. Elle est l'un des rares chercheurs du pays à s'intéresser aux défis que doivent relever les filles ayant fait partie du commerce du sexe.

Les travaux de la professeure Downe ont été utilisés dans l'élaboration de politiques et de programmes conçus pour répondre aux besoins de cette population. La professeure Downe possède toutes les caractéristiques qui font d'elle une savante humaine et dévouée dont la pensée est à la fois vive, concentrée et courageuse.

Mme Downe a échafaudé des analyses théoriques sophistiquées et des stratégies méthodologiques innovatrices en recherche, afin de s'attaquer à diverses questions clés dont: le discours de la maladie selon le contexte social; la théorisation du sujet changeant qu'est la maternité; l'exploitation sexuelle et le trafic de femmes et de filles; la prostitution des jeunes filles; l'immigration et la santé; la toxicomanie et la consommation de drogues; la réduction des dommages; la santé publique, les politiques de la santé et, plus récemment, la santé maternelle et le VIH/sida. Les formulations complexes de la santé et du bien-être représentent la contribution phare de la professeure Downe, non seulement pour l'anthropologie médicale, mais aussi pour les études féministes et de genre. »

En tant qu'intellectuelle et militante féministe, la professeure Downe a contribué de façon importante au savoir relatif aux questions de pouvoir et aux politiques de la santé des femmes et des filles en contexte postcolonial, transnational et global.

La professeure Downe a ajusté sa trajectoire professionnelle en fonction des besoins pressants des groupes marginalisés et des gens pour qui elle a cherché des solutions pratiques. Elle visait ainsi à atténuer la souffrance vécue par ces personnes et à lutter contre les injustices sociales, tant au Canada que dans les Caraïbes ou en Amérique centrale.

L'implication de Dr. Downe au sein de la Société cananadienne d'anthropologie est soulignée dans un article sur le site de l'Université de la Saskachewan.